Lina 5689 refit

Lina Boudreau est native de Memramcook, pittoresque petit village francophone du Nouveau-Brunswick, considéré comme le berceau de la Nouvelle Acadie. Dans ce havre de paix, Lina découvre toute jeune qu’elle a non seulement une joie de vivre communicatrice… mais aussi une voix.

Finaliste au Festival de la Chanson de Granby, dans la catégorie auteur-compositeur-interprète, Lina Boudreau se distingue non seulement par les mots mais par son timbre de voix unique. Lina a le privilège de participer à de grandes réunions internationales, telles que le G7 et quelques Sommets de la Francophonie, qui lui permettent de chanter à Singapour, en Arabie Saoudite et en Guinée. Elle présente également des spectacles au Maroc, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Mali et en Tanzanie, à l’invitation de l’ambassadeur du Canada.


Albums solo
En 1994, Lina Boudreau vole de ses propres ailes et enregistre un premier album aux couleurs de sa terre natale. Elle propose un voyage en chansons à travers l’Acadie d’hier et d’aujourd’hui avec Plus jamais la mer. Cette chanson-titre, écrite par Calixte Duguay, est une ode magnifique au courage des pêcheurs; Lina puise dans son cœur d’Acadienne pour en faire une interprétation empreinte d’émotions.

En 1999, Lina Boudreau sort un deuxième opus, Femme de l’eau. Cet album est teinté des couleurs de ses nombreux voyages. Celle qui a parcouru la planète et promené sa voix dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique, en Arabie Saoudite et à Singapour rapporte dans ses bagages des sonorités universelles, accompagnées d’instruments variés qui ajoutent à sa richesse artistique. Cet album est un véritable carnet de voyage musical.

À l’automne 2003, Lina Boudreau présente un album qui recrée l’authenticité des années 50 et 60, Noël Lounge vol. 1, où elle revisite des classiques du temps des fêtes avec des accents jazz qui se marient harmonieusement avec sa voix unique. Elle récidive en 2009 ave Noël Lounge vol. 2 qui lui mérite une nomination aux East Coast Music Awards.

En 2012, elle lance une compilation avec quelques nouveaux titres intitulés Entre mer et monde.


Lancement d’un 6e album
À Montréal, le mardi 9 avril 2013, l’artiste acadienne nous revient avec un 6e album au titre évoquant, Si fragile univers, inspirée par la fragilité de l’humain autant de l’univers qui l’entoure. Ce nouvel opus de douze titres, est entièrement composé de créations originales dont elle a co-écrit quelques textes et fait appel à plusieurs auteurs (Zachary Richard, Marc Chabot, Francine Hamelin, Stéphane Côté, Dominique Owen) en plus de composer la majorité des musiques. Ses compatriotes acadiens, Calixte Duguay et Joseph Edgar, lui ont aussi fait le cadeau de leur collaboration en plus du jeune auteur Harris Schper.


Le cinéma la réclame !
La voix de Lina Boudreau se retrouve aussi au grand écran. En 1999, dans le film Souvenirs intimes, tiré du magnifique roman de Monique Proulx L’homme invisible à la fenêtre, elle est l’émouvante voix chantée de Pascale Bussières. Ce film mérite le Prix du public au Festival des films du monde. En 2003, elle est l’une des trois voix des Triplettes de Belleville, la chanson de Benoit Charest nommée aux Oscar. L’année suivante, elle devient les voix françaises de deux chanteuses exceptionnelles, K.D. Lang et Bonnie Raitt, dans un classique des films d’animation de Disney, La ferme de la prairie.

Au cours de sa carrière, Lina Boudreau reçoit de nombreux hommages, du prix Aurèle Séguin à celui des Étoiles Du Maurier en passant par le grand prix de la chanson de Caraquet. René Angelil et Céline Dion lui font aussi l’honneur de l’inviter à chanter au baptême de leur fils René-Charles.

De Memramcook à Montréal, en passant par Paris, Abidjan et Marrakech, Lina Boudreau s’inscrit dans la tradition des grandes chanteuses dont la voix, façonnée par son Acadie natale, explose en milles sonorités qui touchent droit au cœur. Touchante, universelle, émouvante…

Nos partenaires et commanditaires

https://www.canada.ca/home.html nb  csps uni logo        BissonnettePhotographyCOLOR2